Un toît 3 en 1 à Saint-Mammès

trilatte HPUPLATREP

Grâce à la mise en place de panneaux techniques, l'isolation du toit sur un grenier a permis la naissance d'une véritable pièce supplémentaire.

Le contexte

Une maisonnette au fond d'un jardin à Saint-Mammes (77). Une pièce de 45m2 au rez-de-chaussée, un grenier mansardé à l'étage. Pour utiliser cette maisonnette comme espace de loisir, ses propriétaires décident d'isoler le toit.

La solution

DSC00068Plutôt que procéder de façon traditionnelle, c'est-à-dire isoler le toit sur l'intérieur, et de perdre ainsi 30 cm de plafond dans un espace déjà réduit, D.E.S. Pasquier a proposé d'isoler le toit par l'extérieur. La société a démonté le toit, posé des panneaux sandwich étanches – qui comprennent la finition du plafond, la charpente et l’isolation. Résultat, la maison a été gagné 30cm, sans demander de permis de construire car ce n’est pas une rehausse mais une isolation.

" Nous avons enlevé tuiles, lattes et chevrons et gardé seulement les deux grosses poutres principales. Dessus, nous avons posé un panneau constitué de placo-plâtre, de planches verticales qui font l’ossature, et de mousse entre les planches pour faire l’isolation ", explique Damien Faisandel. Ces panneaux de 80cm de panneau sur toute la longueur en une seule pièce étant autoportants, donc ne nécessitant pas de renforts, tous les timons et morceaux de bois qui encombraient la pièce ont été retirés. " La pièce atteignait 2m en faitière et 1,50m en bas. Si nous avions l'avions amputée de 30cm pour l'isoler, notre cliente n'aurait plus disposé que d'un nid d’oiseau, avec  18m2 utilisables  au lieu de 45m2 désormais. "


Tous les témoignages