Réparation d'une fuite de toiture

isolation renovation toiture despasquier

Il va sans dire que l’état de votre toiture est une priorité absolue. En effet, elle permet de préserver la chaleur de votre habitation, la protège des infiltrations et des aléas climatiques. Il est impératif de réagir de façon appropriée dès les premiers signes d’usure ainsi qu’en cas de dommages afin d’empêcher toute infiltration d’eau susceptible d’entraîner la détérioration de la charpente. Ne négligez pas ce type de problème, même mineur, car vous pourriez rapidement vous retrouver confronté à un problème de plus grande ampleur pouvant entraîner le remplacement coûteux de la totalité de la toiture .

L’origine des fuites est souvent due au même type de problème :

  • Tuile manquante ou déplacée – Quel que soit le matériau utilisé pour la couverture, les tuiles ou ardoises sont toujours susceptibles d’être déplacés par des vents violents. Des matériaux légers seront d’autant plus confrontés à ce problème que des matériaux plus lourds. Toutefois, même le matériau le plus lourd peut être emporté ou déplacé, exposant ainsi la sous-couverture et la charpente aux éléments.
  • Conduit d’aération défectueux ou endommagé – Les conduits d’aération de votre toiture sont insérés sous les matériaux de couverture. Ils sont généralement solidement fixés mais, avec le temps, la corrosion peut attaquer le conduit ou le mastic/mortier, laissant ainsi la possibilité à l’eau de s’infiltrer à l’intérieur.
  • Cheminée/fenêtre de toit – Des infiltrations peuvent avoir lieu au niveau du solin de cheminée si le vent le déplace ou l’arrache de votre cheminée ou de votre toit, ou si le mastic/mortier est endommagé. Les fenêtres de toit constituent une certaine difficulté car le diagnostic est moins évident. L’apparition de condensation n’est pas systématiquement indicatrice d’une fuite. Mais si la fenêtre de toit ou les joints sont abîmés, cela peut entraîner l’apparition d’infiltrations.
  • Noues – Les noues sont les gouttières naturelles formées par la rencontre de deux pans de toit. Les solins peuvent être endommagés par le soulèvement de certaines tuiles, le développement de moisissures ou un manque d’entretien. Étant donné que la majeure partie des eaux de pluie est canalisée dans les noues par l’effet de la gravité, il est impératif de s’assurer que ces parties du toit ne soient pas endommagées.
  • Blocs de glace – Á la fonte des neiges, des blocs de glace peuvent se former sur votre toiture, créant ainsi un obstacle physique perturbant l’écoulement des eaux.
  • Faible pente ou pente inadaptée – Une pente de toit trop faible rend votre toiture vulnérable à l’emprise du vent. Ce type de toit est fortement déconseillé dans les régions recevant d’importantes précipitations car l’évacuation des eaux de pluie n’est pas optimale.

Dès l’apparition des premiers signes inquiétants, contactez immédiatement DES PASQUIER afin de réaliser une inspection approfondie et prendre les mesures nécessaires.